L'effet Papillon | Fondation David Suzuki | Devenez une Ville amie des monarques!
1173
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-1173,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Devenez une Ville amie des monarques!

Le papillon monarque est une espèce menacée : sa population a chuté de 90% au cours des deux dernières décennies. Les municipalités peuvent toutefois jouer un rôle clé pour protéger l’habitat de ce papillon emblématique et contribuer à la sauvegarde de cette espèce.

 

Afin d’inciter les municipalités à poser des gestes concrets pour protéger le monarque, la Fondation David Suzuki, en partenariat avec l’Espace pour la vie, ont lancé l’initiative « Ville amie des monarques » au Québec. Cette initiative destinée exclusivement aux municipalités a pour objectif la mise en place de mesures visant la restauration des habitats du monarque et la sensibilisation des citoyens.

 

En prenant part à cette initiative, les municipalités prennent part à un véritable effet papillon!

L’arrondissement de Saint-Laurent de la Ville de Montréal est officiellement une Ville amie des monarques!
De gauche à droite : Francesco Miele, Jacinthe Daprato, Alan DeSousa, Katya Peri, Anniclaude Weiss et Michèle D. Biron.
L’arrondissement de Saint-Laurent de la Ville de Montréal est officiellement une Ville amie des monarques! De gauche à droite : Francesco Miele, Jacinthe Daprato, Alan DeSousa, Katya Peri, Anniclaude Weiss et Michèle D. Biron.
IMG_4190

Origine de l’initiative

Les municipalités, villes et arrondissements ont un rôle crucial à jouer dans la sauvegarde des papillons monarques. En particulier, les agglomérations peuvent créer des zones d’habitat dans les parcs publics, les jardins communautaires, les terre-pleins des voies de circulation, et les bâtiments publics comme les bibliothèques.

Il existe plusieurs pistes pour développer des zones d’habitats du monarque :

Lancée en 2015 aux États-Unis par l’ONG Fédération nationale pour la faune (National Wildlife Federation), l’initiative « Ville amie des monarques » a pris son envol au Mexique et au Canada grâce aux efforts de la Commission pour la Coopération Environnementale. À ce jour, plus de 340 maires et leaders municipaux aux États-Unis se sont engagés à participer à la sauvegarde du monarque.Au Québec, l’initiative a fait son apparition en juin 2017. Depuis, quatre municipalités ont été désignées Ville amie des monarques. La Fondation David Suzuki souhaite engager un nombre grandissant de municipalités dans ce projet afin de protéger l’habitat de ce papillon tout au long de son corridor de migration.

Devenez Ville amie des monarques et, par des gestes simples, participez aux efforts de protection de ce papillon emblématique! 

La protection du monarque, ça se passe dans la cour des municipalités

Les municipalités, de par les pouvoirs qui leur reviennent, sont toutes désignées pour mettre en place des mesures efficaces pour développer des zones d’habitats du monarque et ainsi contribuer à protéger cette espèce. À titre d’exemple :

 

  • Des changements dans la réglementation municipale en matière d’aménagement paysager peuvent favoriser les plantes mellifères, notamment l’asclépiade ;

 

  • Les cours d’écoles, parcs publics, jardins communautaires, les terre-pleins des voies de circulation et les bâtiments publics comme les bibliothèques peuvent servir de zones d’habitat essentiel pour le monarque ;

 

  • Des démarches peuvent être prises auprès des propriétaires de terrains privés (entreprises, stationnements, terrains industriels, etc.) afin qu’ils participent à l’initiative ;

 

  • La sensibilisation du grand public sur l’utilité de l’asclépiade et le fait de les encourager à l’introduire dans leur jardin permet d’avoir un effet multiplicateur pour créer et maintenir un habitat propice pour le monarque;

 

Ce travail de plantation et de sensibilisation autour du monarque profitera également à d’autres pollinisateurs qui ont, eux aussi, besoin d’habitats sains !

Comment devenir une Ville amie des monarques ?

 

Pour devenir Ville amie des monarques, les municipalités doivent s’engager à mettre en œuvre au moins trois mesures de protection de l’habitat du monarque parmi les vingt-quatre proposées. Une de ces mesures doit obligatoirement être issue de la catégorie « Jardins de démonstration et autres activités ».

 

Le statut de votre ville dépend de votre niveau d’implication :

 

  • Ville amie des monarques : 3 mesures
  • Ville amie des monarques – mention BRONZE : 8 mesures
  • Ville amie des monarques – mention ARGENT : 15 mesures
  • Ville amie des monarques – mention OR : 24 mesures

 

Les municipalités qui s’engagent à prendre plus de huit mesures seront de plus reconnues comme membres du Cercle des leaders de la National Wildlife Federation.

 

La Fondation David Suzuki fera un suivi auprès des municipalités afin de s’informer de l’avancement de la mise en place des mesures auxquelles se sont engagés les dirigeants municipaux et afin de connaître les progrès accomplis.

 

Vous avez des questions ?

 

Communiquez avec Martine Gariépy, spécialiste en engagement du public : mgariepy@davidsuzuki.org

BFWY Norway PS group - Credit Ginetta Peters
EspacePourLaVie
CEClogo